Les réalisations de Toriyaba

L’association Toriyaba compte déjà plusieurs réalisations à son actif :

  • Toriyaba et les artistes. L’association a développé un volet « Art et artistes ». Plusieurs membres de l’association sont eux-mêmes artistes, des expositions sont organisées avec des oeuvres achetées au Burkina ou bien en dépôt. En savoir plus
  • Des opérations « un métier une femme ». Il s’agissait de doter des femmes en situation de pauvreté d’un métier à tisser afin qu’elles puissent gagner leur vie. Cette opération a été réalisée entre le mois de février et juillet 2018. Des associations ou des particuliers ont donné spontanément une somme complète ou partielle pour acheter un métier (chaque métier coûtait 107,50 euros). Chaque donateur a vu son nom marqué sur un petit panneau accolé à chaque métier, avec le prénom de la destinataire. Ces femmes font partie de diverses associations au Burkina Faso : Association Burkinabè des femmes battantes, Association Tega Wende à Bobo Dioulasso, Association Wontar à Ouagadougou…..
  • Sos Filles Mères : le projet de Toriyaba est né avant même la création de l’association. Des envois (vêtements, livres, jeux…).  Toriyaba envoie une somme par trimestre afin que le centre dans lequel vivent les jeunes mères puisse tourner.
  • Participation à plusieurs manifestations : le marché de Noël solidaire à Antibes, Saint-Vallier de Thiey et Cabris, Villeneuve Africa cette grande fête de l’Afrique à Villeneuve Loubet, Journée Découverte du Burkina Faso à Saint-Laurent-du-Var, les marchés nocturnes et le forum des associations à Saint-Vallier-de-Thiey…..
  • Bazar Africain ; tel est le nom de ces deux jours de portes ouvertes que Toriyaba organise début décembre ; espace convivial avec projection de films, thé café… et présentation de tout le bazar africain, c’est-à-dire tout l’artisanat ramené du Burkina Faso, acheté sur place.
  • Dans le cadre de Villeneuve-Africa, Toriyaba prend en charge plusieurs aspects de l’organisation : organisation d’une équipe de photographe et vidéastes pour filmer la journée et monter un film, accompagné d’un clip pour l’édition suivante – Expositions : photos, proverbes … – Reconstitution dans le hall d’entrée du Pôle Escoffier, de scènes de la vie africaine.


Le stand de Toriyaba à Villeneuve Africa 2019
Voir ici l’article

  • Correspondances scolaires. L’association gère depuis un an les correspondances scolaires entre 11 classes en France et 11 classes au Burkina Faso.

Les diverses classes de correspondances scolaires

  • Le bureau de Toriyaba se rend 3 fois par an au Burkina Faso afin de rencontrer tous les destinataires des livres, matériel médical et autre, rencontrer les partenaires afin de mieux se connaître, entrevoir d’autres projets, aider à les mettre en forme etc… Ces voyages sont au frais de chaque personne qui se rend au Burkina. En 2018 des membres du bureau se sont rendus sur place en février et en octobre pendant trois semaines à chaque fois.
  • Un crowdfunding. Pendant plusieurs semaines, le site Helloasso a hébergé une appel de fonds de l’association Toriyaba afin d’équilibrer le budget pour tous ces envois de livres et de matériel. Le résultat a été au-delà des espérances et a permis l’envoi de 4 mètres cube en septembre 2018, et l’envoi de fonds pour les enfants des Rues de la Maison Samuel.
  • Un conteneur. Désormais Toriyaba envoie des cartons par conteneur deux fois par an. En mars 2019, ce sont 9 mètres cubes qui ont été envoyés. En 2020 autant de mètres cube ont pu être conditionnés et financés. Les cartons sont suivis au long du parcours vers Ouagadougou, entreposés dans une maison et l’association peut suivre la distribution à distance.


Les photos du conteneur de mars 2019

.

Opération "une femme un métier"
Les enfants de "SOS Fille/Mère" à Ouagadougou
Les enfants de la Maison Samuel à Fada n'Gourma