Femmes Battantes

CARTE D’IDENTITE

Association Burkinabè des Femmes Battantes (ABFB).
Ouagadougou
tel (226) 70 10 11 68
Mail : abfbburkina@yahoo.fr

L’association ABFB est une association de femmes créée en 2008 par 10 femmes autour d’une volonté commune de lutter pour l’épanouissement de la femme. Elle compte aujourd’hui 348 membres et intervient dans les domaines suivants :

  • Promouvoir et faire respecter les Droits de la femme et de l’enfants ;
  • Promouvoir la santé de la mère et de l’enfant ;
  • Renforcer le pouvoir économique des femmes ;
  • Sauvegarder, restaurer et protéger l’environnement

OBJECTIFS ET PROJETS

L’association veut mettre en place un dispositif d’entraide pour la promotion de la femme et de son environnement, grâce à des initiatives variées :

  • Promotion des activités d’hygiène et d’assainissement ;
  • Promotion des activités de lutte contre les IST/VIH/SIDA
  • Promotion des activités génératrices de revenus (tissage, teinture, maraîchage, production de beurre de karité, fabrication de savon, élevage etc..) ;
  • Education et formation professionnelle;
  • Faciliter l’insertion professionnelles des femmes dans la vie active ;
  • Lutter pour l’émancipation effective de la femme en vue de son épanouissement et de sa pleine participation à la gestion de la vie nationale ;

 

LES REALISATIONS

  • Une campagne pour avoir 15 métiers à tisser pour 15 femmes tisserandes membres d’ABFB a été rendu possible avec l’association Toriyaba. Chaque métier porte une planchette avec le nom de la tisserande et du (des) donateur.

  • En 2018, un plan d’action a été mené pour lutter contre les IST/VIH/SIDA grâce à l’aide du secrétariat permanent du conseil National de lutte contre les IST/VIH/SIDA. Ainsi 33 causeries ont pu être organisées, sur l’hygiène sexuelle, le préservatif, sensibilisation à la transmission mère/enfant etc… afin d’amener les femmes à un autre comportement.
  • Distribution de matériel d’hygiène et de lutte contre le froid ; avec dons de couvertures (pour les veuves, veufs, orphelins), de produits d’hygiène, de kits layettes, kits scolaires etc…(grâce à l’aide du Lutherian World Relief).

  • Projets de construction de deux blocs de latrines scolaires et promotion de l’hygiène et de l’assainissement à l’école de Silmiougou (grâce à la fondation NASF au Pays Bas). Sensibilisation des 425 élèves et formation des 6 enseignants sur l’hygiène et l’assainissement avec remise de kit d’hygiène.

  • Construction d’un bloc de 5 latrines à Kogma avec 20 séances de sensibilisation à l’hygiène et l’assainissement pour 422 élèves et 937 personnes parmi la population. (grâce à l’aide de Youth Developpement Foundation).
  • Projet « une femme, 20 poules, 2 coqs et un poulailler » dans le village de Goué (grâce à l’aide des « Oies Sauvages » des Pays Bas). Ce projet vise à sortir 20 femmes du village Goué de l’extrême pauvreté en les dotant d’un poulailler de 20 poules et 2 coqs pour chacune, avec une formation à l’élevage, vaccination des poules et dotation d’aliment pour la volaille.

  • Renforcement des activités de l’association ABFB (grâce à l’aide de FAAR). Cela a permit d’acheter 12 tonnes de karité qui ont donné 7 tonnes de beurre de karité.

LES PROJETS

  • Achat d’un terrain pour loger le siège de l’association et regrouper les activités (actuellement l’association se retrouve dans la cour d’une des responsables).
  • Des formations (management, comptabilité, droits humains, secrétariat, gouvernance locale, éducation à la citoyenneté et au civisme etc…)
  • Refaire une opération une femme un métier pour des femmes pauvres de Bazoulé.
  • Projet de construction de deux blocs latrines pour l’école de Bagrin. 

(Crédit Photos : ABFB)